En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Plant2Pro UBFC UB institut Agro CNRS

UMR Agroécologie

Simon GILBERT (25/11/2021)

Simon GILBERT (25/11/2021)
Les pourritures racinaires du pois potager : caractérisation et biocontrôle du complexe parasitaire d’origine tellurique incluant Aphanomyces euteiches

Résumé

Les pourritures racinaires du pois sont une préoccupation importante pour les régions productrices à travers le monde. La maladie est causée par un complexe parasitaire composé de nombreuses espèces de champignons et d’oomycètes d’origine tellurique. En France, l’agent pathogène principalement incriminé est l’oomycète Aphanomyces euteiches. L’identité des autres composantes du complexe parasitaire et leurs contributions respectives à la maladie n’avaient pas été recherchées. Aucun moyen de lutte n’est actuellement disponible pour contrôler efficacement la maladie hormis un test biologique prédictif remis en cause par certains utilisateurs. Ce test permet cependant l’évitement des parcelles infestées, ce qui limite la multiplication dans les sols de l’agent pathogène majeur A. euteiches.

Dans ce contexte, les objectifs de mon travail de thèse étaient de i) développer un outil de prédiction fiable du risque de pourritures racinaires dues à A. euteiches à destination des producteurs de pois ii) caractériser le complexe parasitaire responsable de pourritures racinaires du pois potager en France et iii) identifier des agents de biocontrôle microbiens efficaces pour lutter contre ce complexe parasitaire.

Un outil de quantification moléculaire basé sur la PCR digitale (ddPCR) a été développé afin de quantifier avec précision de faibles densités d'inoculum d'A. euteiches dans les sols. L’outil a été validé sur deux cents échantillons de sol prélevés dans quatre parcelles infestées du nord de la France. Une relation significative entre la sévérité de la maladie déterminée par des bio-essais et la densité d’inoculum d’A. euteiches dans ces sols a été établie et un modèle est proposé pour prédire la sévérité de la maladie à partir de la densité d’inoculum. L’analyse spatiale de ces deux variables a confirmé la structuration agrégative en foyers de l’inoculum d’A. euteiches dans les parcelles infestées. Une analyse statistique basée sur des simulations effectuées à partir de ces données spatialisées a abouti à la définition d’une stratégie d’échantillonnage adaptée à la distribution hétérogène d’A. euteiches dans les sols agricoles. Cette stratégie selon deux W tête-bêche permet d’obtenir une mesure représentative de la densité d’inoculum dans des parcelles et ainsi d’améliorer la précision de la prédiction.

La composition du complexe parasitaire a été déterminée par identification moléculaire et test de la pathogénicité d’une collection de 317 isolats de champignons et d’oomycètes issus de racines symptomatiques de pois prélevés dans des champs infestés du nord de la France, en fin de culture et au cours d’une saison culturale. L’analyse a révélé la prévalence des champignons Fusarium oxysporum, F. solani, et F. redolens, connus dans d’autres pays pour leur implication dans la maladie. Elle a également révélé des agents pathogènes inattendus comme Clonostachys rhizophaga, qui n’avait jamais été signalé comme agent pathogène du pois auparavant. En outre, cette analyse a montré que les communautés fongiques et oomycètes associées aux pourritures racinaires évoluent au cours d’une saison culturale. Une analyse moléculaire reposant sur une approche de metabarcoding a été mise en oeuvre pour comparer la diversité de ces communautés entre plantes symptomatiques et plantes asymptomatiques.

Enfin, différents agents de biocontrôle ont été testés in vitro, en serres et au champ, mais aucun résultat probant n’a été obtenu, mettant en évidence la difficulté de développer des méthodes de biocontrôle d’un complexe parasitaire en grandes cultures.

Pour conclure, ce travail aura permis de fournir aux producteurs de pois une méthodologie fiable pour la prédiction du risque d’apparition de pourritures racinaires dues à A. euteiches. Il aura également permis de vérifier l’hypothèse selon laquelle un complexe parasitaire présentant une forte richesse spécifique est impliqué dans la maladie en France, ouvrant des perspectives de recherches quant à son contrôle.

 

Devant le jury composé de :

 

Claire PRIGENT-COMBARET

Directrice de Recherche, CNRS Villeurbanne

Rapporteuse

Christophe LE MAY

Maitre de Conférence, INRAE Rennes

Rapporteur

Mélanie BRESSAN

Chargé de Recherche, UniLasalle, Mt-Saint-Aignan

Examinatrice

Sylvain JEANDROZ

Professeur, Agrosup Dijon

Examinateur

Laurent NIVET

Ingénieur Régional, UNILET

Invité

Arnaud BARDON-DEBATS

Ingénieur, Directeur Groupe Performance Agro, Bonduelle

Invité

Rachel GALLAND

PhD, Chargé de Projet, Bonduelle

Co-directrice de thèse

Véronique EDEL-HERMANN

Ingénieure de Recherche, INRAE Dijon

Directrice de thèse

Christian STEINBERG

Directeur de Recherche, INRAE Dijon

Directeur de thèse